Un navire pour protéger la Corse du Concordia

Le 17 juillet 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'épave du Costa Concordia partira le 21 juillet pour rejoindre son site de démantèlement
L'épave du Costa Concordia partira le 21 juillet pour rejoindre son site de démantèlement

Alors que l’épave du Costa Concordia a été remise à flot, le 14 juillet au large de l’île toscane du Giglio, en vue de rejoindre un site génois de démantèlement, le ministère français de l’écologie a envoyé un navire anti-pollution au large de Bastia.

Pour permettre à l’épave de reprendre la mer, les équipes techniques du consortium Titan Micoperi ont commencé à injecter de l’air dans les 30 caissons disposés autour du monstre des mers, de plus de 300 mètres de long.

Prochaine étape: l’épave du paquebot sera déplacée d’une trentaine de mètres vers le large et sera équipée de 36 câbles d’acier et de 56 chaînes. A partir du 21 juillet, le Costa Concordia entamera alors son dernier voyage et passera à une vingtaine de kilomètres des côtes corses, un an et demi après avoir fait naufrage au large de l’île du Giglio, provoquant la mort de 32 personnes.

Le ministre italien de l’environnement, Gian Luca Galletti, a assuré son homologue française que les documents et les rapports sur la trajectoire de l’épave et sur les mesures de protection prises seront transmis à Paris ce 17 juillet. Ségolène Royal a précisé que le navire anti-pollution de la marine nationale, Jason, était envoyé par précaution au large de Bastia pour accompagner le convoi lors de son passage.

Le groupe Costa a reconnu début juin que des rejets en mer d’eaux contaminées, de substances chimiques voire d’hydrocarbures, étaient possibles pendant le transfert.

Le coût du démantèlement, qui doit durer environ un an, s’élève à 100 millions d’euros. Il a été confié par Costa Croisières à un consortium regroupant les sociétés Saipem, Mariotti et San Gorgio.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus