Un moratoire européen sur l’éolien réclamé

Le 28 mai 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Plate-forme européenne contre les éoliennes (EPAW), association créée en octobre 2008 par des associations anti-éoliennes françaises, allemandes, espagnol et belges, a tenu mardi 26 mai sa première conférence de presse à Bruxelles.

Elle a demandé à la Commission européenne et aux eurodéputés un moratoire européen sur les projets d’éoliennes, y compris ceux ayant déjà reçu une autorisation, et exige qu’un bilan carbone, économique, social et environnemental de cette énergie renouvelable sur les 10 dernières années soit fait par un groupe d’experts indépendants.

La synthèse de ces bilans devra permettre de préciser le niveau de contribution de l'éolien européen aux objectifs du protocole de Kyoto; faire le point sur les avantages fiscaux, subventions et tarifs régulés dont bénéficie la filière ainsi que sur les surcoûts destinés à combler l'intermittence de l'électricité éolienne; évaluer leur impact sur la santé ainsi que sur la valeur immobilière et l’attractivité touristique du lieu de leur implantation; recenser les espaces naturels et paysages dégradés par leur implantation.

Présidée par Jean-Louis Butré, président de l’association française Fédération environnement durable (FED), l’EPAW revendique l’adhésion de 300 groupes et associations nationales et européennes.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus