Un mois de février un peu plus chaud

Le 16 mars 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Février 2010 aura été le 17 e mois de février le plus chaud depuis 1880, indique l’administration américaine des océans et de l’atmosphère (Noaa selon l’acronyme anglais), dans un communiqué publié mardi 15 mars.

 

Globalement, la température moyenne globale s’est établie à 12,5°C, soit 0,39°C de plus que la moyenne observée en février durant tout le XX e siècle, indique la Noaa.

 

La température de l’océan a été de 0,36°C supérieure à ce qu’elle a été, en moyenne, durant le siècle dernier, à pareille époque. Le février marin 2011 a donc été le 10 e plus chaud depuis qu’existent les relevés de températures. Les anomalies de températures ont été particulièrement élevées au nord du Pacifique et de l’Atlantique et dans la partie tropicale de l’Atlantique.

 

Ces tendances peuvent expliquer la relative petite taille de la banquise arctique. Le mois dernier, la glace de mer ne s’étendait que sur 5,54 millions kilomètres carrés. Un chiffre qui égale pratiquement le triste record de 2005.

 

A terre, le thermomètre a, en moyenne, grimpé de 0,51°C de plus qu’en temps normal. Et il a fait plus chaud que de coutume en Asie, en Afrique centrale, dans le nord de l’Alaska et au sud du Groenland. En revanche, il a fait particulièrement froid en Europe orientale, en Russie occidentale, dans l’est de la Sibérie et l’ouest des Etats-Unis.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus