Un milliard pour séquestrer du carbone

Le 20 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Chris Huhne a eu chaud. Le secrétaire britannique (libéral-démocrate) à l’énergie et au climat vient d’arracher au Trésor de sa Majesté un milliard de livres (1,1 milliard d’euros) pour financer la capture et la séquestration géologique de CO2.

Le Royaume-Uni a prévu de construire 4 centrales expérimentales captant et injectant le gaz carbonique dans le sous-sol. La précédente administration travailliste avait prévu d’apporter environ 2 milliards de livres (2,27 milliards €) pour financer ces prototypes. Chris Huhne est donc parvenu à sécuriser la moitié du budget.

Question : trouvera-t-il l’autre moitié des fonds ou l’ampleur de l’expérience britannique devra-t-elle être réduite de moitié ? Dans ce dernier cas, l’Union européenne échouerait à mettre en service une douzaine de prototypes comparables d’ici 2020.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus