Un milliard de réfugiés climatiques d’ici 2050

Le 15 mai 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans son rapport «Human tide: the real migration crisis» publié sur son site, l'organisation d'aide humanitaire Christian Aid estime que «la migration forcée est la menace la plus urgente à laquelle les gens pauvres de pays en voie de développement sont confrontés». Selon elle, au moins un milliard de personnes devront quitter leur lieu de vie d'ici 2050, les effets du changement climatique accentuant la crise migratoire déjà enclenchée.

Les futurs migrants s'ajouteront aux 155 millions de personnes déjà déplacées à cause des conflits, des catastrophes et des projets de développement à grande échelle. Ils seront pour la plupart issus des pays les plus pauvres. Dans ses recommandations, Christian Aid demande notamment que la réponse de la communauté internationale soit plus forte et plus courageuse sur ce sujet.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus