Un leader de la filtration profite de la polémique Cristaline

Le 25 janvier 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un communiqué du 23 janvier, l'entreprise Brita, qui commercialise des purificateurs d'eau domestique (carafes et cartouches filtrantes, filtres pour fontaines à eau…), a souhaité exprimer son soutien à Eau de Paris au sujet de la polémique qui l'oppose à Cristaline (1).

A travers sa dernière campagne de publicité, la marque d'eau en bouteille Cristaline a vivement critiqué la qualité de l'eau du robinet, en particulier du fait de l'utilisation de chlore pour produire de l'eau potable. Selon Brita, cette substance est «indispensable à la qualité sanitaire de l'eau», et les filtres que l'entreprise fabrique permettent de faire disparaître l'odeur ou le goût désagréable qu'elle peut engendrer. Le groupe a également indiqué que ses systèmes de purification réduisent la teneur en calcaire de l'eau, et que les éléments des cartouches pour carafes sont recyclables. «Filtrer son eau domestique limite la pollution induite par la fabrication, le transport et le rejet des bouteilles en plastique», indique le communiqué.

Le groupe Brita bénéficie finalement ici d'une opportunité pour promouvoir ses produits qui certes concurrencent l'eau en bouteille, mais aussi rendent l'eau du robinet «plus pure».

(1) Voir les articles du JDLE «L'eau en bouteille contre l'eau du robinet» et «Bertrand Delanoë lance une procédure pénale contre Cristaline»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus