Un juge américain ordonne la destruction d’une parcelle OGM

Le 01 décembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Un juge fédéral américain vient d’ordonner la destruction d'une parcelle de culture de betterave OGM. Une première outre-Atlantique.

Le Centre pour la sécurité alimentaire (CFS) et d'autres groupes privés avaient porté plainte car, selon eux, une parcelle de betterave OGM « Roundup Ready Beets » de Monsanto avait été plantée sans véritable étude d'impact environnemental (dans le JDLE).

Jeffrey White, juge de première instance en Californie, leur a donné raison, estimant que la plantation incriminée avait été plantée illégalement et qu'il y avait un risque important qu'elle provoque des dégâts sur l'environnement.

L'application du jugement a été reportée au 7 décembre, afin de tenir compte d'un appel éventuel.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus