Un juge américain ordonne la destruction d’une parcelle OGM

Le 01 décembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Un juge fédéral américain vient d’ordonner la destruction d'une parcelle de culture de betterave OGM. Une première outre-Atlantique.

Le Centre pour la sécurité alimentaire (CFS) et d'autres groupes privés avaient porté plainte car, selon eux, une parcelle de betterave OGM « Roundup Ready Beets » de Monsanto avait été plantée sans véritable étude d'impact environnemental (dans le JDLE).

Jeffrey White, juge de première instance en Californie, leur a donné raison, estimant que la plantation incriminée avait été plantée illégalement et qu'il y avait un risque important qu'elle provoque des dégâts sur l'environnement.

L'application du jugement a été reportée au 7 décembre, afin de tenir compte d'un appel éventuel.