Un jour à éclipse pour le travail répétitif

Le 28 février 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les instances internationales ont (parfois) un certain sens de l'humour. L'Organisation internationale du travail (OIT) a souhaité mettre en avant l'enjeu sanitaire que représentent les troubles musculosquelettiques (TMS) en leur consacrant depuis quelques années une journée. Appelée «Journée internationale de sensibilisation aux ‘lésions attribuables au travail répétitif' (LATR), elle se tiendra cette année le 29 février, le seul jour «non répétitif» de l'année. Elle a lieu le 28 février les années non bissextiles.

Dans un communiqué, le Centre international d'informations de sécurité et de santé au travail (CIS), qui dépend de l'OIT, rappelle que les TMS «englobent toute une variété d'affections douloureuses touchant les tendons, les muscles, les nerfs et les articulations au niveau du cou, du haut et du bas du dos, du torse, des épaules, des bras et des mains», et «peuvent être causées par des tâches fréquentes et répétitives ou par des postures contraignantes».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus