Un écolabel pour une «pêche durable» en Europe

Le 04 juillet 2005 par Charlotte Monégier
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 29 juin, la Commission européenne a lancé un débat sur l'étiquetage écologique des produits de la pêche. L'objectif consiste à favoriser une «pêche durable», c'est-à-dire une pêche contrôlée qui permette de maintenir et d'accroître la production de poissons dans le respect de l'environnement. Cette réglementation garantirait également une concurrence loyale aux entreprises de pêche et une information transparente aux consommateurs qui, de plus en plus, s'intéressent à la provenance et à la qualité des produits alimentaires. Pour mener à bien ce projet, la Commission envisage trois options: laisser les systèmes nationaux et internationaux existants se développer spontanément, créer un système communautaire unique de label écologique ou élaborer des exigences communautaires minimales pour une adhésion volontaire à des systèmes d'étiquetage écologique. La Commission penche pour cette dernière option. Mais quel que soit son choix, celui-ci devra s'inscrire dans le cadre pré-établi, fixé le 23 mars 2005 par le Comité des pêches de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (dite FAO en anglais). Il avait alors adopté des directives internationales concernant l'éco-étiquetage des produits halieutiques. Un cadre qui sert de guide aux gouvernements et organisations qui envisagent, comme la Commission, d'instituer des dispositions d'étiquetage. Il présente, entre autres, les modalités et les critères de certification des pêches et d'octroi d'écolabels.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus