Un concurrent pour la Seren dans la Nièvre

Le 10 novembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un projet d’exploitation souterraine du gisement de charbon de Lucenay-lès-Aix, dans la Nièvre, a été déposé auprès du ministère chargé de l’industrie, a indiqué, mercredi 8 novembre, un de ses promoteurs.

Ce projet concurrence celui de la Société d'exploitation des ressources énergétiques du Nivernais (Seren), soutenu par Jean-François Hénin, président de Maurel et Prom qui, lui, prévoit une exploitation à ciel ouvert. Le nouveau projet a été déposé par la société Valorca, pour un investissement d'environ 1,4 milliard d'euros, un montant similaire à celui du projet Seren.

«Le dossier est sensiblement différent de celui de Seren parce que nous avons voulu suivre une logique plus respectueuse de l'environnement», a déclaré Daniel Caille, ancien dirigeant de la Générale des eaux, devenue Vivendi. Il a déposé le dossier avec un autre ancien de Vivendi, Jean-Pascal Trainier. «Nous privilégions l'exploitation souterraine plutôt que la mine à ciel ouvert qui est extrêmement agressive sur le plan paysager», a déclaré Daniel Caille. Le projet souhaite aussi «aller jusqu'au bout» du captage de CO2, une technologie qui sera mature lors de l'exploitation, selon Daniel Caille, qui souhaite aussi examiner les possibilités du stockage.

Il a ajouté que le projet prévoyait une centrale à proximité, «probablement un peu plus petite» (500 ou 600 mégawatts) que celle de Seren, car le gisement exploitable en souterrain est un peu moins grand». «Nous avons les moyens financiers», a-t-il déclaré, évoquant des «investisseurs français et européens» et des partenariats pour «s'adosser avec des entreprises ». «Notre projet sera exemplaire». Si le dossier, une fois transmis à la préfecture de la Nièvre et à la Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (Drire) est jugé recevable, une nouvelle enquête publique sera ouverte.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus