Un comité de contrôle et de proposition sur le chlordécone

Le 08 février 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 6 février 2008, le député UMP Jacques le Guen a présenté une communication devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale concernant le chlordécone, pesticide qui a contaminé l'environnement en Guadeloupe et en Martinique, et dont l'impact sur la santé est actuellement évalué. Après avoir animé durant l'automne 2007 un comité de suivi (1) sur le sujet et s'être rendu aux Antilles en janvier, Jacques le Guen a fait le point sur les travaux menés et analysé le plan d'action du gouvernement lancé en octobre 2007.

Selon un communiqué de l'Assemblée nationale, la commission des affaires économiques a décidé d'instaurer un comité de contrôle et de proposition «qui continuera à évaluer les politiques publiques et formulera, si nécessaire, des propositions afin d'améliorer leur pertinence». Il «travaillera en étroite liaison avec l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques». Il sera présidé par Jacques le Guen et comprendra 6 autres membres, dont plusieurs élus de Martinique.

Le député de Martinique Louis-Joseph Manscour avait refusé en octobre 2007 de présider le comité de suivi, appelant -avec le député de Guadeloupe Victorin Lurel et la députée de Guyane Chantal Berthelot- à la création d'une commission d'enquête, «seule à même de faire toute la lumière sur l'étendue des dégâts et les réparations nécessaires» (2).



(1) Ce comité de suivi avait pour but d'évaluer la prise en compte des préconisations en matière de protection de l'environnement et de la santé, établies par une mission d'information qui a rendu ses conclusions en juillet 2005

(2) Voir l'article du JDLE «Comité de suivi et plan d'action sur le chlordécone»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus