Un cochon GM résistant à la peste porcine africaine

Le 25 avril 2013 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le cochon africain à la rescousse.
Le cochon africain à la rescousse.
Cirad

L’Institut Roslin d’Edimbourg (Ecosse), connu du grand public pour avoir créé la brebis clonée Dolly en 1996, a mis au monde un cochon génétiquement modifié pour résister à la peste porcine africaine.

Né fin 2012, « Pig26 » est le premier animal créé par «gene editing», technique qui peut d’emblée être utilisée sur un œuf fertilisé.

Plus efficace que d’autres méthodes, avec environ 15% de succès de transformation des cellules, elle ne nécessite pas de recourir à des gènes de résistance aux antibiotiques, jusque-là utilisés afin de sélectionner les cellules correctement modifiées.

Hormis la mutation introduite, il serait ainsi impossible de déterminer que l’animal est GM. Spécificité de Pig26, sa résistance à la peste porcine africaine, maladie virale qui peut être fatale en 24 heures aux cochons européens.

Le Roslin Institute a utilisé un gène de résistance naturellement présent chez le porc africain, animal qui ne peut être croisé avec ses cousins européens. L’avenir commercial de Pig26 semble pour l’instant assez lointain, du moins en Europe. Selon le Daily Telegraph, les Etats-Unis et la Chine pourraient être les premiers à s’y intéresser.

Dans ce premier pays, le saumon AquaAdvantage, en cours d’évaluation par la Food and Drug Administration (FDA), devrait bientôt devenir le premier animal GM autorisé pour l’alimentation humaine (voir le JDLE).



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus