Un arrêté sur les installations de compostage

Le 20 mai 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 17 mai est sorti au Journal officiel un arrêté qui fixe les règles techniques auxquelles sont soumises les installations de compostage «ou de stabilisation biologique aérobie» avant enfouissement lorsqu’elles sont soumises à autorisation. Le texte précise les obligations des exploitants concernant le procédé de compostage, le devenir des matières traitées, les odeurs et les poussières, la consommation d’eau, etc. Les dispositions sont applicables aux installations nouvelles depuis le 17 mai. Quant aux exploitants des installations existantes, ils ont un sursis de 3 ans qu’ils devront mettre à profit pour réaliser une étude technico-économique sur leur mise en conformité.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus