Un appel à informations de l’Echa pour limiter les tests animaux

Le 11 août 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lundi 10 août, l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) a publié pour la première fois un appel public à informations visant à éviter de faire inutilement des tests sur l’animal destinés à évaluer la toxicité d’une substance en vue de son enregistrement.

Cette procédure, prévue par le règlement Reach, permet aux tierces parties (ONG, industries, organismes publics) disposant de données sanitaires complémentaires sur une substance de les divulguer ou de proposer des méthodes alternatives. «L’objectif est de permettre à chacun de soumettre des données pertinentes afin de s’assurer que les tests animaux ne seront conduits qu’en dernier ressort lorsque l’information disponible est insuffisante pour évaluer les potentiels effets délétères de la substance», explique l’Echa.

Ouvert jusqu’au 24 septembre, ce premier appel concerne l’évaluation de la toxicité sur la reproduction d’une substance pour laquelle le déposant du dossier d’enregistrement demande deux tests impliquant des animaux vertébrés. La substance, un composant de lubrifiants, est fabriquée ou importée dans l’UE en volumes importants. Bien que sa formule spécifique ne soit pas précisée pour des raisons de confidentialité, l’Echa indique qu’il s’agit d’un «produit d’oligomérisation hydrogéné incluant des dimères et des trimères d’alcène et de tétradéc-1-ène». Le déclarant n’a pas classé la substance dangereuse, ni pour ses propriétés physico-chimiques, ni pour ses effets sur la santé ou sur l’environnement.

A l’issue de cette consultation publique et d’une évaluation interne, l’Echa décidera in fine de l’opportunité de réaliser les tests proposés. De tels appels devraient se multiplier dans les prochaines années.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus