UE: voyants rouges pour les indicateurs environnementaux

Le 10 mars 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 7 mars, la direction générale (DG) environnement de la Commission européenne a mis en ligne un rapport qui doit permettre de mesurer les progrès environnementaux en Europe en 2006. A chaque sujet (énergie, déchets, air, biodiversité) est associé un ou plusieurs voyants, rouge si les performances sont mauvaises, orange si les progrès sont mitigés, et vert s’ils sont bons. Beaucoup de situations sont considérées comme mauvaises par la Commission, dans les domaines du transport, de l’intensité énergétique, des énergies renouvelables, de la biodiversité, etc. L’augmentation du produit intérieur brut (PIB) est toujours liée à celle des transports, de la production de déchets, et d’énergie. Et la biodiversité reste menacée, notamment les poissons à cause de la pêche. Seuls points positifs: la hausse continue des surfaces dédiées à l’agriculture biologique chez les Quinze, notamment en Autriche et en Italie, l’augmentation du taux de recyclage des déchets ménagers qui a doublé entre 1995 et 2004, et la baisse significatives des émissions d’oxydes d’azote (NOx), de composés organiques volatils (COV), et de dioxyde de soufre (SO2).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus