UE: signature de trois protocoles de la convention alpine

Le 18 janvier 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 10 janvier, le commissaire européen chargé de l’environnement, Stavros Dimas, a signé, au nom de l'Union européenne (UE), trois protocoles de mise en oeuvre de la Convention alpine relatifs à la protection des sols, à l’énergie et au tourisme. Josef Pröll, ministre autrichien de l’Environnement est, actuellement, président de la Convention alpine. Il s’est félicité de cette signature qualifiée de «pas supplémentaire vers un développement sécurisé de l’espace alpin.» L’objectif de ces protocoles est de garantir la protection des Alpes en tant qu’espace naturel et de vie en assurant un juste équilibre entre les intérêts environnementaux, économiques et touristiques. En outre, il s’agit de renforcer l'importance de l’arc alpin en tant que réservoir hydraulique de l’Europe. Désormais, en vertu du protocole sur la protection des sols, les projets de grande ampleur, particulièrement dans les domaines des transports et du tourisme, seront soumis à un examen vérifiant la gestion efficace du territoire et/ou le respect de l’environnement. Les éléments centraux du protocole relatif à l’énergie concernent, quant à eux, l’économie d’énergie ainsi que l’utilisation de sources d’énergie renouvelables. Le 2 décembre, le Conseil européen avait donné son accord à la signature par la Communauté européenne des trois protocoles. La Convention alpine constitue le premier accord international relatif à la protection d’une région montagneuse ayant force obligatoire. Les huit pays alpins (Allemagne, Autriche, Liechtenstein, Suisse, France, Monaco, Italie et Slovénie), ainsi que l’UE, sont signataires de cet accord entré en vigueur en 1995.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus