UE: mise sur le marché du maïs transgénique NK 603

Le 28 octobre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Commission européenne sortante de Romano Prodi a autorisé cette semaine la commercialisation du maïs génétiquement modifié NK 603 dans des ingrédients alimentaires destinés à l'homme.

Face aux hésitations du Conseil des ministres européens de l'Environnement, puis de l'Agriculture, Bruxelles a tranché à la faveur du géant américain de l'agroalimentaire Monsanto, demandeur de cette mise sur le marché. Une décision qui n'a pas été sans des évaluations approfondies sur l'absence d'impact pour la santé humaine.

Les produits dérivés du maïs comme l'amidon, l'huile, les aliments de gluten de maïs et la semoule de maïs peuvent également être introduits dans l'alimentation humaine et animale. L'étiquetage précisera clairement qu'ils ont été génétiquement modifiés comme l'oblige la législation communautaire. La décision prend effet immédiatement et pour une durée de dix ans. Le maïs NK 603, transformé pour résister à l'herbicide glyphosphate, était déjà utilisé dans l'alimentation animale et de traitement industriel, selon la directive 2001/18/CE. Il demeure toutefois interdit de culture à l'intérieur des frontières de l'Union européenne.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus