UE: les aides au renforcement de la sécurité des PME

Le 30 décembre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
rapport agence
rapport agence

Le rapport sur le deuxième programme d'aide de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé aux actions de prévention dans les PME vient de sortir. 40 projets nationaux et 11 projets transnationaux ont reçu l'aide de l'organisme de Bilbao qui se targue d'avoir permis de faire progresser 700.000 PME en matière de protection des travailleurs.

L'Agence européenne pour la sécurité et la santé vient de publier un rapport sur le programme de financement d'une cinquantaine de projets pour l'amélioration de la santé et de la sécurité dans les petites et les moyennes entreprises (PME). Intitulé "Promoting health and safety in European small and medium-sized entreprises (2002-2003)", il s'agit du deuxième bilan de ce type.

Les objectifs de ce programme étaient de réduire le nombre d'accidents et de maladies professionnelles au sein des PME, moteurs incontournables de l'économie, mais souvent peu performantes en termes de santé et de sécurité, comparées aux grandes entreprises. Les PME  sont environ 19 millions dans l'Union européenne (UE) et couvrent l'ensemble des secteurs. Elles emploient près de 75 millions de salariés et représentent 82% de la totalité des accidents et maladies professionnels. Un taux qui grimpe à 90% pour les accidents mortels. Leurs dirigeants manquent en effet de connaissances, de ressources et de moyens financiers dans ce domaine. L'accent a été mis pour ce deuxième programme sur la prévention des risques générés par les substances dangereuses, le stress au travail, les risques dans l'agriculture et le bâtiment.

Par exemple, un projet luxembourgeois a permis d'élaborer une méthode d'analyse sur les risques encourus par le personnel des crèches. Les postures penchées et le soulèvement de charge entraînent notamment des douleurs lombaires. L'équipe du projet a pu identifier les facteurs de risque, rédiger un guide des bonnes pratiques et proposer une formation aux éducateurs concernés. En France, l'Agence a aidé au financement de quatre projets. L'un, mis en oeuvre par la Fédération régionale des syndicats Poitou-Charentes et Pays de la Loire, visait à déterminer et promouvoir les bonnes pratiques dans l'agriculture de la région qui compte de nombreuses petites entreprises de moins de cinq salariés. Les accidents y sont souvent le résultat d'une absence de précautions élémentaires. Avec le soutien de la Mutualité sociale agricole (MSA), la fédération a organisé plus de 140 réunions avec des agriculteurs. Elle a rédigé et distribué une brochure sur la sécurité spécifique à ce métier, et a orchestré une campagne médiatique de sensibilisation. Le coût de l'opération s'est élevé à plus de 142.000 euros, dont 80.000 euros financés par l'Agence.

Ces programmes de soutien ont déjà permis d'améliorer les conditions de santé et de sécurité dans 700.000 PME selon le directeur de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé, Hans-Horst Konkolewsky. Sont à distinguer les PME qui bénéficient d'aides directes et celles des retours d'expérience de la mise en oeuvre du programme.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus