UE: discussions autour de l’eau et du changement climatique

Le 04 février 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Lors de la 4e session thématique de la commission temporaire du Parlement européen sur le changement climatique le 29 janvier (1), les échanges entre députés et experts ont porté sur les liens entre réchauffement climatique et gestion des ressources hydriques mondiales. Kaveh Zahedi, du Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue), a indiqué qu'une politique hydrique sensée en Europe et dans les pays avoisinants «doit se faire dans la logique d'un combat contre le changement climatique», tout comme «toute campagne contre le changement climatique doit s'articuler autour de l'eau».

Il a par ailleurs abordé la problématique des agrocarburants qui ont, selon lui, «urgemment besoin de critères de durabilité», comme la «nécessité d'éviter des hausses de prix pour les prix des biens de consommation locaux ainsi que l'incidence des biocarburants sur la biodiversité». Il a souligné que 1.000 litres d'eau sont nécessaires pour produire un litre d'agrocarburant.

D'après le site d'informations européennes Euractiv, Kaveh Zahedi a également insisté sur les conséquences d'un manque d'eau dans le domaine du nucléaire. «Actuellement, 24 centrales nucléaires du sud-est des Etats-Unis pourraient être arrêtées ou leurs opérations considérablement limitées car de graves conditions de sécheresse ont entraîné une baisse des niveaux des lacs et des rivières qui alimentent l'eau de refroidissement », a-t-il expliqué.





(1) «Climate change and the world's water, with a specific focus on sustainable development, land use change and forests»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus