Trump surtaxe les panneaux photovoltaïques chinois

Le 23 janvier 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une surtaxe de 30% dès la première année.
Une surtaxe de 30% dès la première année.
DR

 

C’était annoncé, c’est arrivé. Lundi 22 janvier, le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, a confirmé l’instauration de surtaxes sur les importations aux Etats-Unis de panneaux photovoltaïques chinois. Une décision qui s’appuie sur les conclusions d’une enquête de la commission du commerce internationale.

Selon le communiqué du gouvernement fédéral, des taxes dégressives seront appliquées sur 4 ans aux panneaux chinois importés: + 30% la première année, +25% la deuxième, +20% la troisième et +15% la dernière.

 

Un Chinois contre la Chine

Cette sanction est la conséquence d’une plainte déposée par deux producteurs installés outre-Atlantique: SolarWorld (filiale du groupe allemand) et Suniva (dont l’actionnaire de référence est… chinois).

Les deux plaignants reprochent à leurs concurrents de bénéficier d’aides directes ou indirectes de Pékin, leur permettant de baisser artificiellement leurs coûts de production. Selon l’administration américaine, 7 panneaux sur 10 seraient désormais produits dans l’empire du Milieu.

 

23.000 emplois en jeu

Ce n’est pas le premier conflit de la sorte opposant la Chine à ses concurrents. En 2012, SolarWorld avait déjà porté plainte aux Etats-Unis et en Europe contre le dumping chinois. Ces actions avaient conduit Washington et Bruxelles à surtaxer les panneaux et les cellules made in China.

La décision prise par le gouvernement fédéral n’est pas pour plaire aux installateurs de panneaux solaires américains. Dans un communiqué, l’association des professionnels de l’énergie solaire (SEIA) déplore l’instauration des surtaxes qui n’auront d’autres effets que de «maintenir à flot des compagnies détenues par des capitaux étrangers», d’«annuler ou de ralentir pour des milliards de dollars de programmes d’équipements» et, finalement, de «détruire 23.000 emplois américains».

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus