Trump ouvre les vannes des forages offshore

Le 05 janvier 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Ryan Zinke, ministre des ressources naturelles, veut faire de Etats-Unis "la super-puissance la plus forte"
Ryan Zinke, ministre des ressources naturelles, veut faire de Etats-Unis "la super-puissance la plus forte"

Sept ans après l’explosion de la plateforme Deepwater, l’administration Trump a présenté, le 4 janvier, son projet d’ouvrir la quasi-totalité des eaux américaines aux forages pétroliers et gaziers.

 

Une fois encore, l’administration Trump supprime une mesure environnementale prise sous la présidence Obama. Les autorités américaines comptent ouvrir 90% des eaux côtières aux forages pétroliers et gaziers à partir de 2019,  alors que 6% seulement peuvent aujourd’hui être exploitées.

 

47 licences en 5 ans

Au total, 47 autorisations de forer pourraient être accordées pendant 5 ans, dans le cadre d’un nouveau programme de gestion des ressources maritimes, selon le ministre des ressources naturelles Ryan Zinke. 19 licences seraient attribuées au large des côtes de l’Alaska, 7 dans le Pacifique, 12 dans le golfe du Mexique, et 9 dans l’Atlantique.

Sans surprise, l’annonce a été saluée par l’Association américaine des pétroliers indépendants (IPAA). «Cette expansion permet aux Etats-Unis de mieux connaître les potentiels de production et d’identifier les zones où le capital doit être investi», a-t-elle affirmé.

 

Vives oppositions

Au contraire, les associations de protection de l’environnement ont tiré le signal d’alarme. «L’expansion des forages offshore rencontre une forte opposition de représentants des partis, républicain comme démocrate, des communautés littorales et des gouverneurs du New Jersey, de Caroline du Nord et du Sud, de Virginie et de Floride», a rappelé le Sierra Club. «Plutôt que d’écouter les gens, Trump et Zinke écoutent les industriels qui ont financé leur campagne et composent leur administration», a-t-elle poursuivi.

Le gouverneur républicain de Floride, Rick Scott, a en effet rappelé son opposition aux forages. «J’ai tout de suite demandé à rencontrer le secrétaire d’Etat Zinke pour discuter de la nécessité de retirer la Floride de la liste», a-t-il affirmé.

 

Deep memory

Outre-Atlantique, la production de brut bondit depuis 2011, notamment à cause de l’exploitation du pétrole de schiste. «Avec le président Trump, nous serons la super-puissance la plus forte car nous en avons les moyens», a résumé Ryan Zinke. Un bémol: l’explosion de la plateforme Deepwater, le 20 avril 2010, a causé la mort de 11 personnes et provoqué la plus grave marée noire de l’histoire des Etats-Unis. 

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus