Trop de lumière en prévision pour 2030

Le 10 juillet 2006 par Agnes Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Agence internationale de l’énergie (AIE) vient de publier une étude, mandatée lors du sommet du G8 de Gleeneagles, sur l’identification de stratégies pour une énergie durable dans le futur. Elle annonce qu’en 2030, la consommation d’énergie consacrée à l’éclairage à travers le monde pourrait être supérieure de 80% à la consommation actuelle si aucune action n’est entreprise. A l’heure actuelle, l’éclairage conduit à des émissions de CO2 équivalentes à environ 70% de celles produites par les voitures dans le monde. En 2005, l’Amérique du Nord détenait la palme du plus gros consommateur de lumière avec 101 mégalumens par habitant (Mlmh), contre 42 pour l’Europe. Selon l’AIE, on utilise trop de lumière pour éclairer des lieux où il n’y a personne, ainsi que des endroits où seules de petites quantités seraient suffisantes. Entre autres actions, gérer les niveaux d’éclairage permettrait donc d’économiser de l’énergie. De plus, l’émission de 16.000 millions de tonnes de CO2 serait évitée avant 2030, soit l’équivalent de 6 ans d’émissions actuellement produites par les voitures.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus