Trop d’ozone dans l’air réduit les rendements agricoles

Le mercredi 22 juillet 2020 à 17h 38 par Stéphanie Senet
Le blé souffre aussi de la pollution à l'ozone
Le blé souffre aussi de la pollution à l'ozone

De trop fortes concentrations d’ozone troposhérique réduisent les rendements agricole et sylvicole, selon une étude publiée le 9 juillet par l’agence de la transition écologique.

Extrait : Des rendements en baisse. Et des revenus en moins pour les agriculteurs. Ce sont deux nouvelles conséquences de la pollution atmosphérique à l’ozone, identifiées dans le cadre du projet APollO[1] mené par l’agence de la...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus