Trois incinérateurs seront construits autour de Naples

Le 09 janvier 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Pour régler «de façon définitive» la crise des déchets à Naples, le chef du gouvernement italien Romano Prodi a réquisitionné mardi 8 janvier l'armée pour déblayer les zones les plus touchées et annoncé la construction de trois incinérateurs dans la région. Il n'a toutefois pas précisé le calendrier de mise en oeuvre, bien qu'un incinérateur soit déjà en construction.

Le but est de remédier à la saturation des décharges, situation qui dure depuis 14 ans. Depuis fin décembre, 110.000 tonnes d'ordures encombrent la région de Campanie, dont 5.200 pour la seule ville de Naples. Les mesures vont notamment aider la Campanie à «atteindre l'autosuffisance en termes d'enfouissement» de façon à éviter l'exportation de ses déchets vers l'Allemagne.

Un commissaire extraordinaire –le 9e en 14 ans–, assisté  d'un général de l'armée, ont été nommés pour une période de quatre mois afin de veiller à la résorption de crise. Pour la principale association italienne de défense de l'environnement Legambiente, une partie des responsables de cette «situation catastrophique» sont les entreprises de traitement. Ayant remporté les appels d'offres, elles auraient construit des sites inadaptés sans respecter les normes pour traiter les déchets.

«Au niveau politique, la faute est de ne pas avoir mis en place le tri sélectif. Si déjà on commence immédiatement par ramasser le carton, le plastique et le verre qui se trouvent dans les ordures accumulées dans les rues, on résout une bonne partie du problème», a indiqué à l'AFP Raffaele del Giudice, un responsable de Legambiente en Campanie.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus