Triman de nouveau bloqué?

Le 17 mars 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Triman s'affiche déjà sur certaines canettes recyclables
Triman s'affiche déjà sur certaines canettes recyclables

Après avoir évité de peu son abandon par le Sénat en décembre dernier, le logo «Triman», indiquant qu’un produit est recyclable, fait l’objet de nouvelles menaces. Fixé par un engagement du Grenelle, son entrée en vigueur avait déjà été reportée au 1er janvier 2015.
 

L’alerte a été donnée le 13 mars par 5 associations: Amorce, le Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid), le Cercle national du recyclage (CNR), France Nature Environnement (FNE) et les Amis de la Terre.

 

Selon elles, une réunion interministérielle devait être organisée la semaine dernière pour «ajourner, voire supprimer le logo», affirme Delphine Lévi-Alvarès, du Cniid.

 

Cette nouvelle offensive est protéiforme. «Elle provient notamment du Medef, car l’enjeu principal tourne autour du produit. Mais il existe aussi un enjeu autour de l’emballage en raison de la fin de l’ambiguïté liée au Point vert», commente au JDLE Nicolas Garnier, délégué général d’Amorce. Selon lui, la résistance est forte «car il s’agit d’une mesure structurante, qui va avoir un réel impact sur la consommation et le recyclage des produits».

 

Une mesure d’autant plus surprenante que certains producteurs, comme la société Orangina Schweppes France, ont déjà accepté de jouer le jeu par anticipation en diffusant Triman sur leurs bouteilles. «Le ministère de l’écologie, qui a rappelé cette priorité lors de la feuille de route issue de la deuxième Conférence environnementale, doit publier d’urgence le décret d’application», demande Amorce.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus