Trieste informe peu sur les risques industriels

Le 30 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Parce qu’elle ne délivre pas suffisamment d’information sur les risques que l’industrie locale fait peser sur le public, la région de Trieste ne respecte pas la directive Seveso II. La Commission a notamment jugé, explique-t-elle dans un communiqué, que les autorités de la province de Trieste étaient particulièrement chiches quant aux mesures de sécurité à prendre et la conduite à tenir en cas d'accident. En conséquence, la Commission européenne a adressé à l’Italie un avis motivé. En l'absence de réponse de la part de l'Etat membre, la Commission pourra saisir la Cour de justice de l'Union européenne.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus