Tricastin 1 passe le cap de la trentaine

Le 06 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Soulagement chez EDF. Dans un communiqué, publié vendredi 3 décembre, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) annonce avoir autorisé la poursuite de l’exploitation de la première tranche de la centrale nucléaire du Tricastin.


Conformément à la loi du 13 juin 2006 (dite TSN), le réacteur de 900 MW pourra donc continuer à fonctionner dix années de plus. Une période à l’issue de laquelle, EDF devra procéder à un réexamen de la sûreté de son fonctionnement, en vue d’une hypothétique prolongation de 10 ans. Attendue, cette décision n’a pas seulement une valeur technique.


Jusqu’à présent, les 34 réacteurs du palier 900 mégawatts (MW) français étaient réputés pouvoir tourner une trentaine d’années. Or la moyenne d’âge du parc nucléaire français est de 24 ans. Bon nombre de réacteurs sont proches du seuil fatidique. Mais plus les réacteurs pourront fonctionner longtemps, plus forte sera la valeur d’EDF et sa rentabilité.


Avec la décision de l’ASN – qui ne porte, rappelons-le, que sur une seule des 58 tranches en service -, EDF peut espérer allonger significativement l’exploitation de ses plus anciennes machines. La loi TSN ne fixe pas de limite à la durée de vie des réacteurs. Elle oblige l’exploitant à effectuer, tous les 10 ans, une visite technique approfondie (elle dure de 3 à 4 mois) de la centrale, durant laquelle la cuve du réacteur et les enceintes de confinement sont particulièrement auscultées. C’est à l’issue de cette « visite décennale » que l’ASN décide souverainement de la poursuite – ou non - de l’activité pour une autre période de 10 ans.


EDF a de longue date exprimé son souhait de pouvoir exploiter ses réacteurs « significativement au-delà de 40 ans ». Aux Etats-Unis, la Nuclear RegulatoryCommission [NRC, l’autorité de sûreté américaine] a déjà donné son accord à la poursuite de l’activité de 52 réacteurs jusqu’à 60 ans, sur la centaine autorisés pour 40 ans. Nous n’en sommes pas encore là sur cette rive-ci de l’Atlantique.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus