Tri sélectif: le Cercle national du recyclage veut faire pression sur Eco-emballages

Le 15 janvier 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Cercle national du recyclage (CNR) est bien décidé à profiter de la crise que traverse Eco-emballages pour obtenir le maintien du soutien à la compensation en 2009. Dans un communiqué du mercredi 14 janvier, l’association (qui regroupe des collectivités locales, des associations de consommateurs et de protection de l’environnement, des organisations professionnelles et autres sociétés d’économie mixte œuvrant dans la gestion des déchets) revient sur l’affaire des placements financiers de l’éco-organisme (1) et demande au ministère chargé de l’environnement de mettre en place une filière «emballages ménagers» performante et répondant à son agrément.

Pour cela, le CNR attend du ministère qu’il fasse pression sur les sociétés agréées pour qu’elles revoient le dispositif de soutien à la compensation en 2009. Cette somme versée par les sociétés Adelphe et Eco-emballages aux collectivités, au titre de l’élimination des déchets ménagers (tri et recyclage) doit en effet diminuer de moitié en 2009, puis de 75% en 2010. Le CNR réclame que les montants soient maintenus jusqu’en 2011.

«Nous souhaitons qu’Eco-emballages fasse son juste travail, c’est-à-dire apporte une aide aux collectivités locales plutôt que de les soupçonner», précise Bertrand Bohain, délégué général du CNR. «Eco-emballages doit arrêter de faire des économies». Pour le CNR, «la récente découverte des placements financiers particulièrement discutables d’Eco-emballages confirme l’orgueil et l’avarice de cette société anonyme, ressentis par tant de collectivités locales», souligne son communiqué (2).

L’association a donc écrit fin décembre au ministre Jean-Louis Borloo, ainsi qu’à différentes personnes de son cabinet, pour se faire entendre des pouvoirs publics. Elle espère aussi mettre ce point à l’ordre du jour de la prochaine rencontre avec Eco-emballages, qui devrait avoir lieu au premier semestre 2009.

(1) Dans le JDLE : «Eco-emballages: 55 millions d’euros placés sur des fonds à risques»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus