Très normalement, la Charente-Maritime a tremblé ce matin

Le 28 avril 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En couleur, les régions où l'aléa sismique est le plus élevé.
En couleur, les régions où l'aléa sismique est le plus élevé.
BRGM

Ce n'est pas la première fois que la terre de Ségolène Royal tremble.

Un vent de panique a soufflé, ce jeudi 28 avril, dans la Charente-Maritime. A 8h46, un tremblement de terre a secoué la région comprise entre La Rochelle et Rochefort. D’une magnitude de 4,9 sur l’échelle de Richter[1] (qui en compte 9), ce séisme a été ressenti dans tout le grand Ouest.

Exceptionnel par son intensité, cet événement n’est pas anormal. «L’activité sismique est connue dans cette région. Un séisme important a par exemple touché la région d’Angoulême en 1935», rappelle le Bureau de recherche géologique et minière (BRGM), dans un communiqué.

Big Shake picto-charentais

Pour autant, ce Big Shake picto-charentais ne laisse pas indifférent les géologues: «Il s’agit du plus important séisme enregistré depuis 1972 dans la partie ouest du territoire métropolitain. Sa magnitude est comparable au séisme de Barcelonnette de 2014 ou celui d’Annecy du 15 juillet 1996», précise le BRGM.

Pays à la sismicité modérée, la France compte plusieurs régions à risque sismique élevé: l’arc alpin, les Pyrénées, l’Alsace, la vallée de la Durance, les Antilles, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna.

A l’heure où nous mettons en ligne, la préfecture de Charente-Maritime et le service départemental d’incendie et de secours n’avaient recensé aucun dégât important. Des répliques sont néanmoins possibles.

 



[1] Les sismographes enregistrent 6.000 séismes de cette magnitude dans le monde chaque année.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus