Transports: vers une internalisation du coût de la pollution

Le 17 janvier 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Internaliser les coûts externes générés par les transports, les ONG en rêvent, la Commission le fait. Dans un communiqué du 16 janvier, elle annonce préparer une communication sur le sujet pour juin 2008. Elle fondera celle-ci sur un manuel préparé par des instituts de recherche. Déjà disponible, celui-ci évalue et chiffre les coûts que représentent la pollution atmosphérique, le bruit, les émissions de gaz à effet de serre, les encombrements et les accidents du transport routier. D'autres modes de transport (ferroviaire, aérien, par l'eau) et d'autres coûts externes (sur la nature, les sols, l'eau etc.) sont également abordés.

Le manuel montre «que les coûts externes dépendent fortement de paramètres tels que les caractéristiques des véhicules (normes Euro), le lieu (zone urbaine ou interurbaine) et le moment (heures de pointe, heures creuses ou nuit)».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus