Transports: un nouveau plan pour la vallée du Rhône et l'arc languedocien

Le 07 décembre 2006 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les ministres Nelly Olin, et Dominique Perben, respectivement en charge de l'environnement et des transports, ont présenté lundi 4 décembre leur «plan» pour désengorger les axes saturés de la vallée du Rhône et de l'arc languedocien. L'accent a surtout été mis sur une meilleure utilisation des infrastructures existantes et le développement des alternatives à la route.

Priorité: le développement des modes ferroviaire, fluvial et maritime, et notamment la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin à partir de 2010.

Concernant le réseau routier, les autoroutes A7 et A9 ne seront pas élargies pour faire face à l'accroissement du trafic, comme cela avait été envisagé. L'exploitation des autoroutes sera améliorée grâce, par exemple, à l'adaptation des règles de circulation en période de pointe (modulation des péages, etc.). Des itinéraires routiers susceptibles de soulager le trafic seront développés (réalisation d'un axe à l'est de la vallée du Rhône par l'enchaînement des autoroutes A48 et A51, etc.).

Les ministres ont également annoncé l'élaboration d'un plan d'action publique national prévu pour fin 2007 et intitulé «transport, urbanisme, effet de serre», qui s'inscrira notamment dans l'objectif général de la division par 4 des émissions de gaz à effet de serre à l'échéance 2050.

L'association France nature environnement (FNE) a réagi à l'annonce de ce plan en dénonçant «des mesures pas chères et déjà vues». «Reporter de 5 ans l'étude de l'élargissement de l'A7 et l'A9 est une bonne nouvelle, dit le communiqué. Mais à l'est de l'A7, les ministres veulent réaliser l'A48 et l'A51, et à l'ouest mettre à deux fois deux voies la RN88: ils ne doublent pas l'A7 et l'A9, ils les triplent !»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus