Transports: inauguration du canal de Panama élargi

Le 24 juin 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le canal de Panama en 1914, l'année de son inauguration.
Le canal de Panama en 1914, l'année de son inauguration.
DR

Capable d’accueillir des navires transportant jusqu’à 14.000 conteneurs, le canal de Panama élargi espère concurrencer son homologue égyptien.

C’est un porte-conteneurs chinois qui sera le premier à franchir officiellement les trois jeux d’écluses du nouveau canal de Panama dimanche 26 juin, 102 ans après son inauguration le 15 août 1914. Après 9 ans de travaux, la virgule entre l’Atlantique et le Pacifique, par laquelle transite 5% du commerce maritime mondial, pourra accueillir des navires mesurant jusqu’à 366 mètres de long et 49 m de large et d’une capacité d’emport trois fois supérieure, jusqu’à 14.000 conteneurs.

10% du trafic conteneurs

Aujourd’hui, les navires les plus imposants faisant la liaison entre l’Asie et l’Amérique doivent nécessairement couper par le canal de Suez. Demain, le canal rénové leur fera économiser 13.000 km et 5 jours de navigation. Des experts cités par des médias locaux tablent sur une réorientation de 10% du trafic de conteneurs d’ici 2020, avec une forte présence de gaz liquéfié parmi les matières transportées.

Malfaçons en série

Ce chantier aura coûté, sans préjuger des procès en cours, 5,45 milliards de dollars (4,9 Md€). Soit bien plus que les quelque 3,1 milliards qu’avaient initialement facturés les entreprises espagnoles, italiennes et panaméennes qui avaient raflé le marché au détriment de l’Américain Betchel et du Français Bouygues. Une récente enquête du New York Times ne laisse pas d’inquiéter, puisque le journal fait état de fissures dans le ciment, de remorqueurs défaillants, d’écluses mal calibrées aux nouveaux bâtiments… bref, un projet mal conçu, qui se révèlera vite obsolète, craignent certains. L’Etat panaméen, lui, se déclare très satisfait. Et escompte des rentrées fiscales de 1 Md$ par an (900 M€). Un projet de canal est à l'étude, visant également à relier les Caraïbes au Pacifique, sur le territoire du Nicaragua.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus