Transports: haro sur les longs trajets

Le 09 décembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Si le transport routier cède du terrain, le transport aérien se développe en Europe
Si le transport routier cède du terrain, le transport aérien se développe en Europe

Le transport aérien, qui se développe très rapidement, est responsable d’une part croissante d’émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques, selon un rapport de l’Agence européenne de l’environnement (AEE) publié le 8 décembre.

 

Alors que le transport routier représente encore 70% des kilomètres parcourus dans l’Union européenne en 2012, sa part tend à régresser depuis 2009. Le transport aérien en a profité pour s’accroître, en particulier dans les 13 nouveaux Etats membres. Dans les 15 plus anciens, il a atteint un pic en 2004.

Si les émissions de gaz à effet de serre ont globalement baissé de 3,3% en 2012, en raison d’une réduction du trafic routier, les émissions de polluants issues du trafic aérien –en particulier d’ammoniac et d’oxydes de soufre- ont au contraire augmenté.

«L’avion s’est développé très rapidement au cours des dernières décennies car les jeunes générations préfèrent consacrer leurs revenus à des voyages de longue distance plutôt qu’à l’achat de produits de consommation comme des voitures», explique l’AEE.

 

Trafic routier: haro sur le diesel

Le trafic routier n’est pas pour autant exempt de toute responsabilité. Les concentrations de dioxyde d’azote et de particules fines ont encore été aggravées dans les villes, en raison de la proportion croissante de véhicules diesel. «En Europe, les politiques fiscales donnent encore la préférence aux véhicules diesel par rapport aux véhicules à essence», rappelle l’agence, qui note que la qualité de l’air est toujours aussi mauvaise dans les zones urbaines.

La part de la consommation d’énergies renouvelables a toutefois augmenté de 3,4% en 2011 à 5,1% en 2012. Quant aux véhicules électriques ou hybrides, ils représentent 0,5% des immatriculations annuelles dans l’UE à 27.

 

De longs trajets fortement émetteurs

L’AEE, qui a réalisé un focus sur le transport de longue distance (supérieur à 300 kilomètres) de passagers et de marchandises, note qu’il est responsable de trois quarts des émissions annuelles de GES du secteur des transports en Europe. Il représente donc un important levier d’action pour atteindre l’objectif de réduction des émissions du secteur de 60% en 2050 par rapport à 1990.

A elles seules, les liaisons maritimes et aériennes (exclues du protocole de Kyoto) sont responsables de 19% des émissions d’oxydes d’azote de l’UE, de 17% des émissions d’oxydes de soufre et de 11% des émissions de particules fines PM 2,5.

Après Autolib’, Utilib’
La mairie de Paris a annoncé, le 8 décembre, le lancement de son service d’utilitaires électriques en libre service. Destiné au grand public comme aux professionnels, il est d’ores et déjà disponible à l’essai, grâce à la mise à disposition de 30 véhicules, et sera généralisé dans la capitale début 2015.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus