Transport maritime et hausse de la pollution de l’air

Le 16 avril 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les émissions des navires agissent fortement sur les niveaux de pollution de l’air, y compris à moyenne distance. Un lien remis en évidence à proximité du port de Long Beach et de Los Angeles (Californie) d’après une étude (1) mise en ligne le 10 avril sur le site d’ Environmental science & technology.

Selon l’étude, dirigée par un chercheur du département de chimie et biochimie de l’Université de Californie, des mesures d’aérosols atmosphériques effectuées à San Diego, à plus de 100 kilomètres de ces ports relèvent une hausse du taux de particules de 0,5 à 1 micron pendant des périodes de trafic régional. Ces particules – suie, métaux, sulfates et nitrates– sont attribuées aux émissions des navires et des raffineries et au transport.

De même, les concentrations de particules sont de 2 à 4 fois supérieures par rapport aux concentrations issues de sources locales. Les chercheurs appellent à ce qu’une réglementation significative soit imposée au transport maritime.

(1) Impact of emissions from the Los Angeles port region on San Diego air quality during regional transport events, Andrew P. Ault et al., Environmental science & technology, en ligne le 10 avril


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus