Transition: les ministres bientôt cadrés

Le 04 décembre 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De  simples bonnes intentions?
De simples bonnes intentions?

Après le lancement fastidieux du débat national sur la transition énergétique, un séminaire gouvernemental s’est tenu ce mardi 4 décembre avec à peine la moitié des ministres.

Il avait pour objectif de préciser la feuille de route écologique assignée aux ministères, qui avait été annoncée en conclusion de la Conférence environnementale (voir JDLE).

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a ainsi annoncé qu’il allait envoyer, «dans les prochains jours, une lettre de cadrage individualisée à chaque membre du gouvernement», sur le modèle des lettres de cadrage budgétaire.

La ministre de l’écologie Delphine Batho a de son côté précisé le dispositif à la sortie du séminaire. Pour l’agriculture, par exemple, il s’agit selon elle de poser les bases «d’un nouveau modèle utilisant moins de pesticides et consommant moins de ressources tout en satisfaisant les besoins de compétitivité».

Il sera possible de juger de la mise en pratique de ces bonnes intentions puisque le gouvernement annonce la publication d’un tableau de bord trimestriel de suivi.   

Quelques heures avant de s’envoler pour Doha, où se tiennent les négociations internationales sur le climat jusqu’à vendredi, Delphine Batho a par ailleurs rappelé que la croissance verte restait l’une des priorités du gouvernement. Elle a assuré la création de 100.000 emplois sur trois ans dans l’éco-industrie, l’efficacité énergétique, le génie écologique et le traitement de l’eau et des déchets.

«Il s’agit désormais d’agir en conséquence avec ces objectifs. L’investissement dans les technologies et les choix du passé est illusoire et de plus en plus coûteux», a réagi Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie-les Verts (EELV), en écho aux positions du gouvernement sur le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), sur la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin et sur le maintien de la construction de l’EPR à Flamanville.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus