Transition énergétique : les craintes de Chanteguet

Le 09 février 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Jean-Paul Chanteguet pourrait voter contre le PLTECV.
Jean-Paul Chanteguet pourrait voter contre le PLTECV.

Le président de la commission du développement durable de l’Assemblée nationale ne décolère pas. Le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (PLTECV), tel qu’il a été revu par les commissions du Sénat, ne lui convient pas.

Deux points froissent particulièrement Jean-Paul Chanteguet: la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité et la fermeture des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim.

«Le texte que va examiner le Sénat, à partir de demain, porte sur le plafond d’électricité d’origine nucléaire, fixé par le texte de l’Assemblée nationale à 63,2 gigawatts, à 64,85 GW, permettant la mise en service de l’EPR de Flamanville, sans fermeture d’aucune installation nucléaire actuelle», estime le député (PS) de l’Indre.

Pour ne rien arranger, la moulinette sénatoriale a aussi remis au goût du jour la zone de développement de l’éolien (ZDE) et la fameuse règle des 5 mâts, récemment supprimées par la loi Brottes.

Sachant que l’Assemblée nationale a le dernier mot lors du vote d’une loi, faut-il s’inquiéter de ces modifications? Jean-Paul Chanteguet le croit.

L’obligation pour la France de présenter à l’ONU sa contribution nationale à la lutte contre le changement climatique d’ici le 31 mars prochain accélère le rythme parlementaire. Et le député craint que le gouvernement ne fasse pression sur les parlementaires pour que la commission mixte paritaire (qui sera sans doute convoquée dans les premiers jours du mois de mars) accouche d’un accord.

Accord qui mâtinerait les textes des deux assemblées. «Or, si le projet de loi définitif ne prend plus en compte les engagements pris par le président de la République sur le nucléaire, je ne pourrai que voter contre ce texte.» Une menace également agitée par les parlementaires EELV.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus