Toxicité du paracétamol dans les eaux usées

Le 15 décembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon une étude parue dans la revue scientifique Environmental science and technology, le paracétamol pourrait se transformer en produit toxique, lorsque les usines de traitement des eaux usées utilisent le procédé de javellisation. Connu aussi sous le nom d'acétaminophène, le paracétamol se transformerait, sous l'action de l'hypochlorite, en 1,4-benzoquinone et N-acétyl-p-benzoquinone imine (Napqi). La première molécule est suspectée d'être génotoxique et mutagène, tandis que la seconde est toxique pour le foie. Des recherches supplémentaires doivent être conduites pour savoir quelle est la concentration de ces substances à la sortie des eaux usées. Car il n'est pas certain qu'elles soient persistantes dans l'environnement.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus