Toujours plus de navires à la casse

Le 06 octobre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Entre le 27 juin et le 24 septembre, 229 navires sont partis pour la démolition, a recensé l’association Robin des bois qui vient de publier le 17e numéro d’A la casse.com, une lettre trimestrielle dans laquelle elle passe en revue les différents navires envoyés à la casse, à l’échelle mondiale. C’est plus qu’au trimestre précédent (190 navires entre le 4 avril et le 26 juin 2009).
Robin des bois note qu’avec la crise, de plus en plus de navires partent en démolition. «Les porte-conteneurs, 59 navires (26%), constituent la première des catégories envoyées à la casse. C’est la grande braderie. L’âge moyen pour la mise à mort des porte-conteneurs est de 26 ans et demi», relève l’association. Aussi bien en nombre de navires qu’en tonnage, l’Inde reste le premier destinataire avec 95 vieux navires envoyés pour démolition, suivi du Bengladesh (50), de la Chine (21), puis du Pakistan et de la Turquie (9 chacun).

L’association félicite le Royaume-Uni pour sa «bonne intention» concernant le Margaret Hill, un transporteur de gaz construit en 1974 et devant partir pour l’Inde en démolition. L’Agence de l’environnement britannique retient en effet ce navire, en mettant en avant la réglementation sur l’exportation des déchets toxiques vers des pays non membres de l’OCDE, jusqu’à ce que le pays de démantèlement dispose de moyens techniques et des agréments nécessaires, a-t-elle fait savoir.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus