Toujours plus de charbon américain

Le 24 mars 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’administration Obama va mettre aux enchères quatre permis d’exploitation de gisements de charbon, situés sur les terres fédérales du Wyoming. Ces terrains se trouvent à proximité de la vallée de la rivière Powder, l’une des régions les plus riches en charbon des Etats-Unis.

 

La nouvelle a été annoncée, mardi, par le ministre de l’Intérieur américain, Ken Salazar, sous le regard bienveillant du gouverneur du Wyoming, Matt Mead.

 

Globalement, les réserves de ces quatre veines sont estimées à 758 millions de tonnes. Elles devraient être extraites en une quinzaine d’année.

 

Les revenus générés par cette exploitation devrait s’élever entre 13 et 21 milliards de dollars, a confirmé le ministère de l’intérieur, dont la moitié sera reversée à l’Etat du Wyoming. «Nous avons besoin d’énergie, des emplois qui vont avec l’énergie. Et d’électricité», a commenté Matt Mead.

 

Par la suite, le gouvernement américain devrait ouvrir à l’exploitation quatre autres sites du Wyoming, dont les ressources en charbon sont évaluées à 1,6 milliard de tonnes.

 

Côté climat, la combustion de ces 2,3 milliards de tonnes de charbon contribuera à l’émission de 6 milliards de tonnes de gaz carbonique (avec une concentration en carbone de 70%): l’équivalent d’une année d’émissions de gaz à effet de serre américaine.

 

Pour cette raison, l’association des Wild Earth Guardians devrait attaquer en justice les décisions du département de l’intérieur.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus