Touche pas à mon lion de mer

Le 10 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Cette fois, l’interdiction de pêcher, prononcée par l’administration américaine de l’atmosphère et de l’océan (Noaa, selon l’acronyme américain) n’a rien à voir avec la marée noire du Golfe du Mexique.

 

Mercredi 8 décembre, la Noaa a interdit la pêche au maquereau et à la morue au large des îles aléoutiennes pour protéger… les lions de mer.

 

Dans la région, la population de ces mammifères marins s’est réduite comme peau de chagrin (-45 % entre 2000 et 2008) du fait de la surpêche commerciale.

 

Ces derniers mois, les Etats de l’Alaska, de Washington et de l’Oregon avaient demandé au gouvernement fédéral de ne plus considérer le lion de mer comme une espère protégée.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus