Total doit prévenir les pollutions de la Loire

Le 18 avril 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Alors que le groupe Total a réévalué à 500 tonnes et non 400 la masse de fioul lourd écoulée depuis la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), le préfet de la Loire-Atlantique Bernard Hagelsteen a demandé au groupe pétrolier de réaliser une étude pour identifier l’ensemble des risques de pollution accidentelle de la Loire. «Outre les canalisations, d’autres installations de la raffinerie peuvent provoquer des pollutions en Loire: il faut considérer l’ensemble stockages-canalisations-postes de chargement», précise le dossier mis en ligne par la préfecture. L’échéance est fixée au 21 septembre pour les installations proches du fleuve, et au 21 mars 2009 pour celles qui sont plus éloignées.

Total doit par ailleurs trouver une solution d’ici le 21 avril pour prévenir les risques de pollution liés aux canalisations situées en bord de Loire, et protéger le fleuve si une fuite se produit. Le groupe envisagerait d’installer des caméras de surveillance, ainsi qu’un muret et une rétention en guise de protection.

Le préfet a par ailleurs annoncé la création d’une commission locale d’information (CLI) de l’estuaire de la Loire, dont la première réunion aura lieu à la mi-mai. Selon lui, la dépollution s’achèvera bientôt. Sur les 89 kilomètres de berges et de côtes touchés, 15 km de côtes sont encore souillés.

Parallèlement, dans un communiqué de mercredi 16 avril, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) a dressé un premier bilan de la pollution. L’association s’interroge : «Pourquoi, compte-tenu de l’importance de cette catastrophe, les équipes de dépollution n’ont-elles pas retrouvé de cadavres d’oiseaux, ce qui aurait normalement dû être le cas dans l’estuaire de la Loire? Il n’y aurait donc pas d’oiseaux morts sur les 80 kilomètres des deux rives polluées de la Loire, alors qu’on a retrouvé plus de 250 oiseaux mazoutés sur la seule île de Ré?»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus