Total à l’origine d’une pollution de la Loire

Le 18 mars 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Environ 400 tonnes de fuel lourd toxique se sont déversées dans la Loire et sur les berges du fleuve au niveau de la raffinerie Total de Donges, selon la préfecture de Loire-Atlantique. Près de 100 tonnes de fuel lourd toxique s'étalaient lundi en Loire entre Donges et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Selon un communiqué, une «fuite de tuyauterie» a eu lieu pendant plusieurs heures dimanche 16 mars en fin d'après-midi lors du chargement de l'Ocean Quest, un navire à quai de la raffinerie.

Le ministre chargé de l'environnement Jean-Louis Borloo s'est rendu sur place dès lundi après-midi. Il a estimé le temps de réaction de Total «un peu lent, apparamment». Le ministre de l'écologie a qualifié de «grave» cette pollution, car elle s'est produite «dans une zone humide sensible». L'écosystème de l'estuaire de la Loire est considéré comme fragile par les spécialistes.

Dans la soirée, le groupe pétrolier français s'est défendu en soulignant «la mobilisation immédiate, (...) en liaison étroite avec les pouvoirs publics», de ses agents et de ses moyens pour limiter l'impact de ce déversement.Cet incident n'a pas eu d'impact sur l'activité de la raffinerie. «Il y a du produit sur le lieu de chargement, et sur une distance de plusieurs kilomètres sur les berges de la Loire. Ce sont des traces isolées et dispersées. La fuite n'a pas affecté le fonctionnement de la raffinerie de Donges», selon des propos du porte-parole du groupe pétrolier rapporté par Reuters.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus