Toowoomba ne veut pas boire ses eaux usées recyclées

Le 01 août 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 29 juillet, les habitants d'une ville du Queensland, état du nord-est de l'Australie, se sont opposés à une proposition de leur mairesse Dianne Thorley : consommer leurs eaux usées retraitées. Les partisans du projet Water futures, favorables à ce recyclage destiné à pallier la diminution des ressources en eau, ont donc perdu leur bataille. Le référendum s'est en effet achevé sur un résultat de 62% de votes contre et 38% de votes en faveur du projet. La population a notamment rejeté le projet en raison d'un manque d'assurance pour la santé. Des mesures de restriction d'eau sont déjà appliquées à Toowoomba depuis une dizaine d'années. En cause: une grande période de sécheresse, «the big dry», qui touche le pays depuis une dizaine d'années. Troisième sécheresse la plus importante jamais enregistrée, elle a déjà généré plusieurs milliards de dollars de dégâts dans les zones rurales. Elle touche les Etats de l'Est (New South Wales, Victoria et Queensland), ainsi que l'Australie du Sud et la Tasmanie.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus