Tokyo veut exploiter ses hydrates de méthane

Le 14 janvier 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les réserves d'hydrates de méthane pourraient dépasser celles de pétrole.
Les réserves d'hydrates de méthane pourraient dépasser celles de pétrole.

Le Japon n’est pas encore sorti de son ornière énergétique, mais il y a travaille. Dimanche 13 janvier, un navire d’exploration pétrolière a appareillé à la recherche d’hydrate de méthane. Affrété par Japan Oil, Gas and Metals National Corp (Jogmec) et le ministère de l’économie, du commerce et de l’industrie, ce bateau va prospecter des gisements de cette «glace qui brûle», situés dans la fosse de Nankai, à une centaine de kilomètres au large de la préfecture d’Aichi (sud-est).

Très présents dans les sédiments de certains fonds marins et dans les sols perpétuellement gelés du permafrost, les hydrates de méthane, également baptisés clathrates, sont un composé de glace et de gaz naturel, produit de la décomposition de matières organiques. Selon certaines évaluations, les gisements de «glace de méthane» seraient plus importants que ceux de pétrole. Mais leur extraction reste mal maîtrisée.

Jogmec est la première compagnie pétrolière à avoir développé une technique de récupération en réduisant la pression autour du puits. Cette technique libère le méthane de sa cage de glace et offre la possibilité d’extraire l’hydrocarbure en continu. Expérimentée en Alaska en 2008 et en 2012, elle va être utilisée dans la fosse de Nankai. Les chercheurs de la Jogmec se sont donné pour objectif de collecter plusieurs dizaines de milliers de mètres cubes de gaz par jour pendant deux semaines.

Si cette méthode de dépressurisation s’avère efficace, les autorités japonaises espèrent mettre le gisement en production à partir de 2018. Ses réserves pourraient satisfaire la demande nippone de gaz pendant une douzaine d’années, estime le MH21, l’institution chargée du programme de recherche japonais sur les hydrates.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus