Tokyo lance son marché du carbone

Le 02 avril 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Alors que le gouvernement japonais prévoit d’ouvrir un marché de quotas de CO2 national, la capitale nipponne l’a pris de vitesse. Jeudi 1er avril, la préfecture de Tokyo a engagé un programme ambitieux de baisse des émissions de CO2. Les 1.400 plus gros émetteurs de l’agglomération (usines et bâtiments) devront réduire de 6% leurs émissions carbonées d’ici 2014, par rapport à la moyenne des rejets comptabilisés au cours des années 2000.Un objectif qui sera durci au cours des 5 années suivantes. Le but étant que les gros émetteurs tokyoïtes réduisent d’un quart leurs émissions d’ici 2020.

L’une des mesures les plus spectaculaires est la création du premier marché asiatique de permis d’émissions de CO2. Dans les grandes lignes, son fonctionnement est calé sur celui de l’ETS européen: les sites qui ne pourront respecter les limites d’émission qui leur auront été fixées devront acheter des permis supplémentaires aux plus vertueux sur un marché, sous peine d'amende.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus