Thon rouge: des quotas de pêche pour 2010 trop élevés selon les ONG

Le 17 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’adoption du plan de restauration du thon rouge par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Cicta) dimanche 15 novembre, a été saluée par la Commission européenne mais décriée par les associations environnementales.

La Cicta a fixé les quotas de pêche pour cette espèce à 13.500 tonnes pour 2010, soit une baisse de 40% par rapport à 2009 (22.000 t). La saison de pêche a également été réduite à un mois par an (du 15 mai au 15 juin) au lieu de deux. Enfin, une suspension complète de la pêche est prévue en cas de détection d’un risque sérieux d’effondrement du stock par les scientifiques en 2010. Le rapport du comité scientifique de la Cicta publié le 23 octobre (1) préconisait des prises inférieures ou égales à 15.000 t en 2010 tout en indiquant que même si aucune capture n’était réalisée pendant 10 ans, le stock de thon rouge n’aurait que 50% de «chance» d’éviter l’extinction.

Pour le WWF, ces décisions seront «incapables d’assurer la reconstitution du stock de thon rouge». L’ONG rappelle que des études ont démontré qu’une réduction stricte des prises à 8.000 t, n’aurait que 50% de chances de permettre une reconstitution du stock en 2023 et que seul l’arrêt total de la pêche pourrait offrir de bonnes chances de sortir de la zone rouge d’ici 2019. Le WWF réitère donc son appel à une interdiction du commerce international du thon rouge grâce à son inscription sur l’annexe 1 de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites) en mars 2010, «la seule issue pour sauver l’espèce». L’ONG dénonce également l’insuffisante prise en compte de la pêche illégale et la surcapacité des bateaux de pêche industrielle.

(1) Dans le JDLE «Thon rouge: les scientifiques auraient confirmé son déclin»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus