Thon : pas d’accord pour protéger les stocks du Pacifique

Le 13 décembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La Commission des pêches du Pacifique Ouest et Central (Cppoc) a échoué à prendre des mesures efficaces pour protéger les stocks en déclin de thons obèses (big eye) et thons jaunes (yellowfin), indique le WWF dans un communiqué du 11 décembre.

Cette annonce intervient quelques semaines après l’échec de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (Iccat) à réduire de façon significative les quotas de pêche 2011 pour le thon rouge, au grand dam des ONG [voir le JDLE].

Réunie la semaine dernière à Hawaii, la Cppoc a pourtant vu des pays pêcheurs, comme le Japon et l’Union européenne (UE), intervenir sur la nécessité urgente de - au minimum - geler les capacités de pêche de la flotte industrielle et la pression de pêche sur la région entière, en ciblant les stocks de thons les plus en danger, note l’ONG.

Mais en dépit de ces prises de position et de l’accord d’autres pays comme les Etats-Unis, la Commission a ignoré les conseils de son propre comité scientifique qui recommandait une réduction immédiate de 29 % de la mortalité des thons obèses due à la pêche.

Des points positifs ont toutefois été adoptés pour la protection des requins et du thon rouge du Nord face à la surpêche, ajoute le WWF.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus