TGV: l’Etat reconnait les nuisances sonores

Le vendredi 03 mai 2019 à 17h 44 par Victor Miget
Les pics de bruits du TGV peuvent atteindre 90 décibels.
Les pics de bruits du TGV peuvent atteindre 90 décibels.

Un rapport du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) conclut que le bruit des lignes à grande vitesse est insupportable. Des mesures vont être prises, mais elles sont jugées insuffisantes par les associations.

 

Extrait : Plus de 30 millions d’euros. C’est ce que l’Etat et les collectivités locales ont mis sur la table afin de réduire les nuisances sonores des lignes de trains à grande vitesse (LGV), Bretagne-Pays-de-la-Loire et...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus