Textile recyclé: le Relais veut filer un bon coton

Le 05 février 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Relais assure plus de la moitié de la collecte en France
Le Relais assure plus de la moitié de la collecte en France

Signe de son déploiement en France, le recyclage textile ouvre son premier congrès national, les 5 et 6 février à Tourcoing (Nord). L’occasion de s’interroger sur le devenir des fibres recyclées.

Le bon interlocuteur, en la matière, est Le Relais. Ce réseau d’entreprises d’insertion assure 55% de la collecte française de textiles et met au point des produits issus de leur recyclage. 90% des matières récupérées sont valorisées.

 

Après le succès de son Métisse, un isolant thermique et phonique réalisé à partir de coton recyclé, le Relais a diversifié ses débouchés. «Après le Métisse, mis en vente il y a 5 ans, nous distribuons désormais un matériau conçu pour le flocage de meubles et d’objets de seconde main, dénommé le b.a-ba», explique Nathalie Fernand, administratrice générale.

 

Contrairement au Métisse, qui ne peut être fabriqué qu’à partir de coton recyclé, ce nouveau produit offre une nouvelle vie aux fibres synthétiques, qui sont broyées très finement pour obtenir une poudre appelée «floc». Celle-ci est ensuite teintée et peut recouvrir des surfaces abîmées en bois ou en plastique.

 

La R&D, clé du recyclage

«Nous avons lancé plusieurs projets pour trouver d’autres utilisations. Ce broyat de fibres peut tout à fait s’intégrer à des structures en papier ou en plastique, ce qui a l’avantage d’alléger le poids du produit fini et de lui ajouter des qualités isolantes par exemple», affirme Cécile Martin, responsable de la R&D. Ces innovations pourraient intéresser les secteurs de la papeterie, de la construction, ou encore de l’automobile.

 

Autre piste: la création de fils recyclés. Seul hic: les techniques actuelles ne permettent de recycler que la laine et l’acrylique, mais pas le fil de coton. Le Relais étudie de nouvelles techniques de tri et de séparation des fibres pour donner une seconde vie à cette fibre naturelle.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus