Terres rares: l’OMC fait plier la Chine

Le 05 janvier 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Chine produit 90% des terres rares mondiales.
La Chine produit 90% des terres rares mondiales.

La Chine a instauré un système de licences à l'exportation pour les «terres rares», mesure que la presse officielle qualifie d'abolition du système des quotas.

La Chine assure 90% de la production mondiale de ces 18 métaux, indispensables à la production, outre des téléphones mobiles, des batteries pour voitures hybrides, des turbines d'éoliennes, des aciers spéciaux ou des ampoules basse consommation.

Des permis à l'exportation seront délivrés, à la condition que des contrats commerciaux en bonne et due forme soient présentés, a indiqué la semaine dernière le ministère chinois du commerce dans un communiqué.

Lundi 5 janvier, l'officiel Shanghai Securities News assurait que le système des quotas qui prévalait jusqu'à présent (au centre d'un litige à l'Organisation mondiale du commerce) était aboli.

Les exportations chinoises de terres rares n'ont jamais atteint la limite des quotas que Pékin s'était lui-même fixés et l'OMC a tranché en août le litige en considérant que la Chine n'avait pas respecté les règles du commerce international, rappelle l’AFP.

Les Etats-Unis, l'Europe et le Japon avaient porté l'affaire devant l'OMC en accusant Pékin de limiter volontairement ses exportations pour faire monter les prix.

La plainte mentionnait également que les quotas étaient conçus pour favoriser les producteurs chinois en leur accordant un accès aux terres rares à meilleur coût.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus